Agadez Sokni 2016 : Après les festivités, des observateurs apprécient

Grace aux festivités entrant dans le cadre du 58ème anniversaire de la célébration de la Proclamation de la république du Niger, ou Agadez Sokni 2016, qui furent de grands moments de retrouvailles entre les Nigériens venus de tous les coins du pays, les touristes et autres grands admirateurs du désert du Ténéré et du Sahara, l'ambiance de la ville d'Agadez a renoué avec sa vivacité d'antan.

AGADEZ SOKNI MIEUX QUE DOSSO SOGHA ET MARADI KOlLiYA ?

Après les régions de Dosso et Maradi, ce fut le tour de la région d’Agadez d’accueillir le 18 décembre dernier la fête tournante de la proclamation de la République du Niger. Instituée par les autorités de la 6e. République est améliorée par les autorités de la VIIe République au premier rang desquelles S.E.E Issoufou. Mahamadou, cette fête est une occasion pour la région hôte de bénéficier d’un investissement conséquent en vue de la réalisation et la réfection de plusieurs infrastructures.

Agadez « SOKNI » ou le renouveau Culturel

Les fêtes tournantes de 18 Décembre contribuent donc à donner à nos régions tout son éclat d'antan, son éclat des années post-indépendance, où toutes les populations étaient mobilisées pour fêter la proclamation de la République .c’est une belle opportunité pour nos régions, principalement les chefs-lieux qui accueillent les manifestations, de demander et d'obtenir des financements pour la réalisation d'infrastructures qui leur faisaient cruellement défaut. La célébration de cette fête permet également aux jeunes de connaitre les réalités des différentes régions du Niger, de se connaitre, d'échanger, de solidariser et de fraterniser, ce qui constitue un capital non négligeable dans la culture de la paix au sein d'une nation longtemps fragilisée.

‘’Coincidence fête de la République et le centenaire du siège d’Agadez’’, dixit Brigi Rafini

Après le lancement officiel des activités de la fête tournante du 18 décembre Agadez Sokni hier par le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la modernisation sociale, M. Assoumana Malam Issa en présence du président de l’Assemblée nationale, ce vendredi 16 décembre se sont déroulés le Grand marathon du Ténéré et le défilé des délégations venues des quatre coins du Niger. Ces manifestations ont eu lieu en présence du Président de l’Assemblée nationale, du Premier ministre S.E Brigi Rafini, des membres du gouvernement, des parlementaires, du Sultan d’Agadez, des chefs traditionnels et coutumiers, des délégations étrangères et autres invités. Dans leurs allocutions, le maire d’Agadez M. Rhissa Feltou, le gouverneur M. Saadou Saloké et le président du comité d’organisation d’Agadez Sokni le ministre conseiller M. Rhissa Ag Boula après avoir remercié les participants et invités avaient mis en évidence l’intérêt de cette fête pour la région d’Agadez et notamment les réalisations et infrastructures dont a bénéficié la capitale de l’Aïr.

Le 52ème sultan de l’Aïr intronisé !

Ce jeudi 15 décembre, son altesse Oumarou Ibrahim Oumarou vient d’être intronisé 52ème sultan de l’Aïr dans le respect des us et coutumes du sultanat d’Agadez. Elu il y a quelques mois par un collège électoral constitué à Doguerawa dans la pure tradition de la désignation du ‘’sarkin abzin’’, l’intronisation de son altesse Oumarou Ibrahim a connu un éclat de grand jour en présence de ses pairs nigériens, étrangers dont ceux du Nigeria et la quasi-totalité des chefs traditionnels de la région d’Agadez. Au même moment où la cérémonie d’intronisation se déroulait au sultanat, les festivités battaient leur plein : chameaux, chevaux et ânes harnachés ; hommes, femmes, enfants sortis massivement exhibant l’art et la beauté du patrimoine agadézien montrant ainsi la richesse culturelle du terroir ; des cantatrices comme Habsou Garba, Zara Dibissou, le groupe Albichir de Tchiro, Maman Sani Maigochi et de nombreux artistes nationaux venus des quatre coins du Niger ont offert à l’assistance des instants mémorables.
Subscribe to Agadez SOKNI