Visites, hier, du président de l'Assemblée nationale à l'Hôpital de référence et au CSME de Niamey : SE. Amadou Salifou satisfait de l'état d'avancement des travaux

Le président de l'Assemblée nationale, SEM Amadou Salifou, a visité, hier après-midi, les chantiers en finition de l'hôpital de référence et du Centre de Santé de la Mère et de l'Enfant de Niamey. Selon le président Amadou Salifou, «ces visites s'inscrivent, non pas dans un but de propagande, mais dans le cadre du contrôle de l'action gouvernementale par les députés nationaux».
Le président de l'Assemblée nationale était accompagné dans ses visites par de nombreux députés nationaux et cadres de l'Assemblée nationale. Accueilli à l'entrée principale de l'Hôpital de référence par le ministre de la Santé publique, M. Mano Aghali qui était entouré de ses principaux collaborateurs ainsi que par les responsables chinois du chantier, SE Amadou Salifou a d'abord pris connaissance du plan de l'hôpital.


Cet hôpital est en édification et sera équipé grâce à un don de la République Populaire de Chine ; les bâtiments, construits par le « Beijing Urban Construction Group » sur un espace utile de trois hectares et demi, sont situés dans une enceinte de seize (16) hectares. Ces bâtiments seront bientôt équipés par d'autres sociétés chinoises, selon le directeur des Infrastructures et Equipements Sanitaires du ministère de la Santé publique, M. Mamane Kiassa Adamou. M. Kiassa Adamou a indiqué que cet hôpital « clé en main », d'un coût d'environ quarante (40) milliards de francs CFA, sera officiellement réceptionné le 20 février 2016.
Outre le bâtiment de Technologies médicales – qui comprend quatorze salles d'opération et autres services médicaux, l'hôpital de référence compte trois (3) pavillons d'hospitalisation et un bâtiment VIP, donc réservé aux hautes personnalités de l'Etat. Il comprend en plus un bâtiment pour les malades contagieux, un bloc administratif, une buanderie, une morgue et, cerise sur le gâteau, un héliport.
Interrogé sur la maintenance de cet hôpital, M. Mamane Kiassa Adamou nous a affirmé que vingt (20) techniciens nigériens ont déjà suivi une formation de 40 jours en Chine populaire et que 20 autres vont suivre. Mais, a-t-il souligné, «on doit envisager de faire face à un problème de pièces détachées de certains appareils sensibles».
En tous les cas, le président de l'Assemblée nationale, SE. Amadou Salifou, a confié à la presse que «ce que nous avons vu est formidable. Cet hôpital de référence va aider le Niger et surtout nous éviter beaucoup d'évacuations sanitaires qui sont très coûteuses».
Après l'Hôpital de référence, le président Amadou Salifou et sa délégation ont visité le chantier du Centre de Santé de la Mère et de l'Enfant (CSME) de Niamey situé à la maternité de Yantala. Après la visite des locaux et du chantier contigu du magasin de stockage des vaccins financé par l'UNICEF, le président Amadou Salifou a constaté que « les travaux sont en finition ; le CSME va permettre de décongestionner la maternité Issaka Gazobi qui est saturée». «Les deniers de l'Etat sont bien utilisés », a conclu le président de l'Assemblée nationale qui poursuivra ses visites, ce jeudi matin, sur le chantier de la centrale thermique de Gorou Banda.
Sani Soulé Manzo(onep)