Niger:L'opposition politique appelle à l'élimination physique du Président

Depuis Aout 2013, l’ARDR avec ses affluents « COPA »  ET « SAUVONS LE NIGER » on ne sait de quoi, l’opposition Nigérienne victime de l’incurable syndrome de l’apocalypse  politique, n’arrive toujours pas à se relever  de l’incontestable défaite  prémonitoire  subie lors des élections du 20 Mars dernier.

Mais il vous souviendra que depuis le départ de Hama Amadou  visant à mettre le gouvernement de son Excellence Mahamadou en  cohabitation, des faits se sont succédés jours comme de nuits.il s’agit entre autres de :

- Appel à l’insurrection populaire  à la burkinabé  par le chef de file de l’opposition en personne,

-la répétition des attaques ciblées contre les internautes et quartier générales du PNDS,

- la manipulation des scolaires contre le régime en place ;

- la récupération du mouvement « anti Charlie » ou on assisté sans surprise à des actes de vandalisme dont un ancien Ministre de la République, ancien Directeur Général des Douanes et enseignant chercheur à l’université de Niamey  entrain de bruler des pneus ;

-Refus de signature du pacte de bonne conduite avant et après le processus électoral ;

- la Rédaction et la publication du « fameux livre blanc » tome 1 et 2 visant à discréditer les institutions de la République,

-Appel à la mise en place d’une transition  politique pour l’organisation de nouvelles  élections,

- Appel à tous les militants et sympathisants de leur secte  à mettre Niamey à feu et à sang.

Pour corroborer ces faits comme dans un compte de fée, on assistait à une panoplie  de publications sur les réseaux sociaux où plus de 500 internautes (recrutés et dotés des moyens financiers et matériels) et autres clowns robotisés annonçaient des événements à venir comme par hasard car métamorphosés en « Boka » ou « Zima »,charlatant en langue haoussa et Zarma respectivement.

Pour rappel le Pseudo Zima Pedro Abdoulaye réfugié au pays de l’oncle Sam après un détournement à l’agence de transport Air Transport de Maradi où il travaillait affirmait sur sa page facebook en date du 30 Novembre 2015 en ces termes : « Une nouvelle tombera cette semaine incha-allah. Recevoir parce qu’elle sera libératrice dans deux semaines.   

Un autre appelé Rich Man (du vrai non, Moussa Souleymane ) qui serait un prisonnier en cabale annonçait toujours dans la même période qu’une  bonne nouvelle  tombera bientôt.

 

Ce qui est étonnant et intrigant toutes ces publications ont un dénominateur commun qui est le coup d’Etat déjoué deuxième du genre depuis 2011.Mais malgré ces  vaines tentatives, les apôtres du Mal et passionnés du Malheur des nigériennes et Nigériens, ont décidé avec sadisme  de changer de stratégie en appelant au renversement du régime par l’armée cette fois ci. Pour preuve le même Zima en la personne de Pedro disait « Pour l’intérêt du peuple nigérien pour un reversement de régime au Niger »

 

Aussi l’ancien Secrétaire Général de l’Uenun converti en acteur de la société civile et ancien rebelle en la personne de Abdoul Moumouni Ousmane  criait sans vergogne  sur sa page facebook  je cite « Vu la gravité  de la  situation  et les tâtonnements du chef suprême, même en tant que fervent défenseur de la démocratie, je m’observe à souhaiter que notre armée prenne son destin  et celui du peuple Nigérien en main».

Et Récemment encore un des premiers partisans et caciques de Lumana FA aux Etatas unies dénommé Ali Tera  téléguidé par les opposants politiques et acteurs de la société civile à la recherche de leur pitance quotidienne, s’adonne  à un show dont la teneur suit : ''Toutes mes salutations envers mes compatriotes nigériens. J’aimerai dire une chose aux nigériens, que nous avons mis à prix la tête du Président Issoufou Mahamadou et la chasse à l’homme est ouverte à tous les mercenaires. Nous somme à la recherche d’un brave nigérien, courageux pour l’élimination physique de Issoufou Mahamadou en lui logeant une balle dans la tête. Au Niger nous avons toutes sortes de corps (l’armé) et aucun d’entre eux ne peut se sacrifier pour ouvrir le feu sur  Issoufou Mahamadou (Paw !!!) pour que le batard s’écroule   afin que les nigériens s’épanouissent. Il y a une somme de 1 000 000 de dollars, une voiture 4*4 et un visa garantis pour les Etats Unis pour celui qui accomplira cet acte. ’’

Aujourd’hui ce n’est plus l’insurrection populaire ou le renversement du régime qui fait couler d’encre au sein de cette frange de l’opposition en dépit de ses multiples tentatives, mais retenez bien : l’élimination physique de Son Excellence Issoufou Mahamadou à la Kennedy. Ces propos sont d'autant plus grave car il appel au meurtre ou à l'assassinat d'une personne qui de surcroit est le chef de l'Etat du Niger. Nous sommes bien en démocratie mais également dans un Etat de droit et par conséquent de tels propos ne doivent pas être tolérer ni rester impuni Ali Tera et la bande d'incapable qui l'accompagne doivent tous répondre de leurs actes et propos devant un juge. Les réactions condamnant cette nouvelle apparition de l'opposition à travers Ali Tera ne se sont pas fait attendre car ils étaient nombreux les internautes nigériens à dénoncer cela et à appeler les autorités compétentes à prendre les dispositions nécessaires pour mettre fin à ce genre de comportement qui n'honore pas notre pays.Nous avons en face de nous plusieurs défis notamment sur le plan sécuritaire, l'heure est pour à l'union sacrée autour du Président de la République pour continuer la bonne marche de la renaissance du Niger qui a été amorcée depuis 2011.

 

Adam Kiara (Web Contributeur)