MINISTERE DE LA SANTE : On a vu !!!

Jeudi 20 novembre dernier, le ministre de la Santé Publique, Mano Aghali, a procédé à la réception de 150 ambulances médicalisées ! Fruit d’un partenariat public–privé, ces 150 ambulances ont été livrées par la société Niger Imperial Motors ou NIMO Automobiles, et elles serviront dans les formations sanitaires des huit régions du Niger.

C’est la concrétisation d’une promesse du Président Issoufou Mahamadou, qui a personnellement instruit le Ministère de la Santé Publique à procéder à cette importante acquisition sur fonds propres de l’Etat du Niger.

C’est assurément la première fois dans l’histoire du Niger qu’un tel nombre d’ambulances médicalisées est acquis par l’Etat avec pour seul souci d’alléger les souffrances des malades au cours des évacuations sanitaires. Dans une allocution qu’il a prononcée en recevant les clés des 150 ambulances, le ministre de la Santé Publique a indiqué que son ministère faisait face à un besoin pressant en ambulances sur l’ensemble du territoire national. Mano Aghali a ajouté que ce déficit s’expliquait par le faible renouvellement des moyens de transport destinés aux évacuations sanitaires se traduisant par un retard dans le transfert des femmes enceintes, ou en situation d’urgence vers un centre de santé de référence.

Selon le ministre, cet état de fait constitue une des causes majeures qui entravent l’accélération de l’atteinte des objectifs principaux du Plan de Développement Sanitaires (PDS 2011-2015) et des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) à travers la réduction de la mortalité maternelle et infantile. « Pour faire face à cette situation, le ministère de la santé publique a négocié et obtenu de la Cellule d’Appui au Partenariat Public-Privé, une offre d’un bienveillant partenaire privé pour la fourniture en mode partenariat public-privé de 150 ambulances médicalisées. Cette acquisition permettra de doter nos régions en ambulances, et facilitera l’accès des populations aux services et soins de santé de qualité.

Ce geste vient renforcer les efforts du gouvernement dans le cadre de sa politique visant à contribuer au développement social des populations locales conformément aux orientations du programme de Renaissance et du Plan de Développement Economique et Social (PDES) », a souligné Mano Aghali. Le ministre a indiqué que cette cérémonie est la preuve tangible des engagements pris par les hautes autorités, au premier rang desquelles, le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, et le Premier Ministre Chef du gouvernement SEM. Brigi Rafini.

Le ministre a, au nom des hautes autorités de la 7ème République, adressé ses sincères félicitations et ses vifs remerciements à leur partenaire pour le respect des engagements dans le cadre de ce partenariat publicprivé. M. Mano Aghali a réitéré ses remerciements à l’ensemble des partenaires techniques et financiers de son département ministériel pour les appuis multiples et multiformes qu’ils ne cessent de lui apporter pour l’amélioration de l’état de santé des populations nigériennes. Le Secrétaire permanent de la Cellule d’Appui au Partenariat Public-Privé, Mohamed Moussa, a lui indiqué que pour la première fois, un Président de la République a dit qu’il ne veut plus voir ou entendre dire qu’un enfant nigérien est mort parce qu’il n’y a pas un moyen pour le transporter de sa brousse à un centre de santé ; le Président de la République a dit qu’il ne veut plus voir des femmes enceintes avoir des problèmes ou même mourir parce qu’il manque de moyens de transport pour les évacuer dans des centres de santé.

Il a ajouté que c’est partant de cette volonté exprimée par le Président de la République, reprise par le Chef du gouvernement et le ministre de la Santé Publique, qu’ils ont trouvé des partenaires fiables, des partenaires nigériens à travers la société NIMO Automobiles pour réaliser un contrat de partenariat public-privé sur l’acquisition dans un délai très court de 150 ambulances. « Grâce à ce partenariat public/privé, vous avez devant vous les 100 ambulances qui sont déjà livrées et les 50 autres sont en route. C’est une première au Niger qu’un gouvernement décide par ses moyens propres de doter son peuple de moyens pour sauver sa vie », a ajouté M. Mohamed Moussa. Selon lui, l’acquisition de ces véhicules, qui ont coûté 50% moins cher, a été possible grâce au dispositif de partenariat public-privé initié et soutenu par le Président de la République, et pour lequel l’Assemblée nationale a voté les lois nécessaires qui permettent aujourd’hui au peuple nigérien d’accéder aux moyens nécessaires à l’amélioration de ses conditions de vie et de santé.

« C’est très facile de penser qu’il faut investir dans des domaines qui permettent de rapporter de l’argent. Mais non ! La volonté politique peut faire que dans les domaines sociaux des investissements importants peuvent être réalisés. Et aujourd’hui, on peut imaginer la joie du peuple nigérien des femmes nigériennes, des enfants nigériens de voir que le gouvernement du Niger a mis à leur disposition 150 ambulances en une seule fois sur fonds propres de la République du Niger », a conclu le Secrétaire permanent de la Cellule d’Appui au Partenariat Public-Privé.

À propos de l'Auteur

A.B. (OPINIONS N° 246 DU 02 DECEMBRE 2014 )