Message du Président de la République à ses compatriotes

Mes Chers Compatriotes,

 

Je voudrais commencer par réitérer mes condoléances les plus sincères aux familles de nos Forces de Défense et de Sécurité ainsi qu’à celles de nos compatriotes ayant perdu la vie lors des récentes attaques de Tazalit et d’Abalak. Le Niger n’oubliera jamais le sacrifice de ces dignes fils du pays. Puisse le Tout Puissant leur accorder le Paradis.

Amine.

 

Rarement avons nous vu les frontières d’un pays d’Afrique subsaharienne exposées à autant de menaces simultanées. De la même manière, notre continent a rarement connu une armée aussi vaillante, aussi convaincue de la justesse de sa cause, aussi déterminée à défendre son pays et à assurer la sécurité de ceux qui y résident. Ses exploits dans le Nord Mali, ses victoires récentes, telles que la reprise des villes de Damasak et de Malam Fatori au Nigeria, ou encore l’élimination de plusieurs dizaines d’éléments de Boko Haram en Septembre dernier lors d’opérations de ratissage dans la région de Diffa en attestent: nous avons l’une des meilleures armées d’Afrique. Par ailleurs, elle a ce matin même, vaillamment repoussé une attaque terroriste contre la prison de haute sécurité de Koutoukalé. Je voudrais ici, lui rendre un vibrant hommage. Je n’ai aucun doute que grâce à elle, nous viendrons à bout de tous nos ennemis. Je tiens à réitérer ma détermination à tout mettre en oeuvre pour vaincre tous ceux qui veulent déstabiliser notre pays, qu’ils viennent de Libye, du Nord Mali, du bassin du lac Tchad, ou d’ailleurs. Notons aussi que le Niger dispose d’un atout de taille, qui fait défaut à ces individus: un peuple uni, soudé et déterminé à relever tous les défis.

 

Dans l’esprit de renforcer encore plus cette unité, je me réjouis qu’une grande partie de l’opposition politique ait pris la décision d’accepter ma main tendue. Je tiens à l’en féliciter et à lui témoigner toute mon estime. En effet, je reste convaincu que ce gouvernement d’union nationale, auquel j’ai toujours tenu, et qui sera formé dans les prochains jours, nous permettra de relever le défi sécuritaire dans les meilleures conditions.

 

Que Dieu bénisse le Niger.

 

 

 

Issoufou Mahamadou