Entretien à Paris entre le Président de la République et son homologue François Hollande : la lutte contre le terrorisme et la coopération entre le Niger et la France au centre des discussions

Caption: 

Photo Eysée

Le Président de la République, Chef de l’Etat,  Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou s’est entretenu en tête-à-tête, mardi après midi, 14 juin 2016, avec son homologue français SEM  François Hollande au Palais de l’Elysée.

Le Chef de l’Etat a été accueilli à son arrivée à  l’Elysée avec tous les honneurs militaires avant d’être salué par le Président français.

A l’issue de l’entretien en tête-à-tête suivi des entretiens élargis aux délégations des deux pays, les deux Chefs d’Etat ont animé un point de presse axé sur la lutte contre le terrorisme  et la coopération entre le Niger et la France.

Le Chef de l’Etat a saisi  cette occasion  pour présenter ses condoléances au Président François Hollande suite à l’assassinat lundi d’un couple de policiers.

Il a souligné que la lutte contre le terrorisme est une lutte commune, ajoutant qu’il faut renforcer la solidarité face à cette menace.

SEM Issoufou Mahamadou a aussi remercié le Président français pour l’accueil et l’hospitalité qui lui ont été réservés ainsi qu’à sa délégation depuis son arrivée lundi à Paris.

Il a également salué l’excellence des relations qui existent entre la France et le Niger.

« Nous avons abordé un certain nombre de questions et je constate que nous avons une parfaite identité de vue par rapport à toutes ces questions abordées : sécurité, migration, coopération en matière de développement économique et social en faveur du Niger », a affirmé le Président Issoufou Mahamadou.

En ce qui concerne les problèmes de sécurité, SEM Issoufou Mahamadou a noté que le Niger est menacé surtout à partir de l’extérieur.

Le Niger n’a pas de problème de présence terroriste sur son territoire,  a-t-il affirmé, précisant que toutes les attaques dont il est victime viennent des pays voisins.

Le Chef de l’Etat a indiqué qu’il a demandé le soutien du Président Hollande « par rapport à toutes les initiatives que nous devons prendre pour faire face à la situation d’insécurité dans la sous région. »

Il a par ailleurs salué « les initiatives que le Chef de l’Etat français a toujours eu à prendre  pour nous aider», souhaitant le renforcement de l’Opération BARKHANE sur l’ensemble du Sahel, y compris  pour faire face aux menaces que constitue aujourd’hui Boko Haram.

« Nous espérons que la France continuera à nous appuyer aux plans des capacités de renseignement, des capacités opérationnelles pour faire face à cette menace extrêmement dangereuse», a dit le Président de la République.

« Nous avons également évoqué les questions de migration et j’ai confirmé au Président François Hollande que le Niger adhère au Plan adopté par le Sommet Europe Afrique à La Valette pour faire face aux problèmes de migration.»

Le Niger est prêt à mettre en œuvre son propre plan qu’il a eu à présenter au Sommet de La Valette pour aider à trouver une solution à cette question de migration, a-t-il ajouté.

Les questions humanitaires ont également été abordées par les deux Chefs d’Etat, a indiqué SEM Issoufou Mahamadou, précisant que le Niger fait également face à une crise humanitaire aigue.

Près de 2,5 millions de personnes refugiées, déplacées, populations en situations vulnérables ont aujourd’hui besoin d’aide et « j’ai demandé au Président Hollande le soutien de la France pour la mobilisation de la communauté internationale et des organisations humanitaires afin qu’elles viennent en aide au Niger », a souligné SEM Issoufou Mahamadou.

En ce qui concerne les problèmes de développement, le Chef de l’Etat a indiqué qu’il a également demandé le soutien de la France  pour couvrir les ressources nécessaires à la mise en œuvre du Programme de Renaissance acte II.

Dans ce cadre, le Président de la République a dit qu’il a aussi sollicité le soutien de la France pour mobiliser la communauté des bailleurs de fonds

Avant l’entretien en tête-à-tête entre les deux Chefs d’Etat, une cérémonie d’accueil a été organisée en l’honneur du Président Issoufou Mahamadou, à l’Hôtel National des Invalides, en présence notamment du Ministre des Affaires Etrangères et du Développement  International, M. Jean Marc Ayrault.

Le même jour, le Chef de l’Etat s’est rendu à l’Assemblée Nationale où il a été accueilli avec tous les honneurs  par le Président de cette institution, M. Claude Bartologne. Les deux personnalités ont ensuite eu un entretien sur les questions d’intérêt commun.

Auparavant, le Président de la République, accompagné de la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou Mahamadou, s’est rendu à l’Hôtel de Ville où il s’est entretenu avec la Maire de Paris, Mme Anne Hidalgo.

Mercredi, le programme de la visite officielle prévoit des audiences à l’Hôtel Meurice.

Ainsi, le Président de la République recevra, successivement, le Ministre des Affaires Etrangères Jean Marc Ayrault, le Directeur Général du Groupe Bolloré M. Vincent Bolloré, le Président du Groupe Areva, M. Philipe Varin, le Ministre de la Défense, M. Jean Yves Le Drian et le Ministre de l’Intérieur, M. Bernard Cazeneuve.

Le Chef de l’Etat est accompagné, dans ce déplacement, de Dr. Lalla Malika Issoufou Mahamadou, Première Dame, M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Hassoumi Massoudou, Ministre de la Défense Nationale, M. Ibrahim Yacoubou, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Saidou Sidibé, Ministre des Finances , le Général de Brigade Ibra Boulama, Chef d’Etat Major Particulier du Président de la République et M. Ado Elhadji Abou, Ambassadeur du Niger à Paris.

Abdouramane Alilou, AP /PRN