DEFENSE DU TERRITOIRE ET SECURITE INTERIEURE : LE NIGER RESTE UN MODEL POUR LA SOUS-REGION

Pays frontalier de la Libye, du Mali, du Tchad, du Nigeria, du Burkina-Faso et du Bénin, le Niger est aujourd’hui un acteur régional incontournable dans les questions de paix et de sécurité et cela à l’échelle régionale comme à internationale.

‘’ Malgré la dégradation de la situation sécuritaire dans la sous-région (au Mali, en Lybie, au Nigeria et au Burkina-Faso), le Niger reste un ilot de paix et de sécurité.’’

 

DES CHOIX POLITIQUES STRATEGIQUES :

En effet depuis la chute prématurée du régime de Kadhafi en 2011, les nouvelles autorités nigériennes ont vite pris les dispositions nécessaires pour éviter au Niger, la situation qui a prévalue au nord du Mali. Pour le Président nigérien il n’était pas question que des groupes armés Touaregs s’installent au Niger avant d’être désarmer, du coup les mercenaires ayant combattu en Libye ont tous été désarmé à la frontière pour être plus tard insérer dans les instances socio-politiques du pays. Cette politique de désarmement et d’insertion des ex-combattants a sans doute été facilité par le choix politique du Président Issoufou qui a été de nommer un Premier Ministre touareg issu de la région d’Agadez qui a connu plusieurs mouvements de rebellions ces dernières années.

DES CHOIX ECONOMIQUES ET MILITAIRES ADEQUATS :

Pour assurer et pérenniser la défense et la sécurité intérieure du pays, les plus hautes autorités nigériennes consacreront ces dernières années 15% du budget national à la sécurité. En effet plus de 650 Milliards seront mobilisés et injecter pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des FDS. Au-delà de la mobilisation des fonds, un recrutement massif dans les différents corps sera opéra sur toute l’étendue du territoire avec comme ligne de conduite personnel du Chef de l’Etat, ‘’Recruter, former, entrainer et équiper le maximum de soldats pour faire face à toute sorte de menace’’. C’est ainsi que les FDS (force de défense et de sécurité) seront déployées dans toutes les zones sensilles ou à risque pour la sécurité du Niger mais aussi pour mener des opérations dans les pays voisins (Diffa frontière avec le Nigeria et le Tchad, Tillabéry frontière avec le Mali et le Burkina-Faso, Agadez frontière avec la Libye et l’Algérie). Les forces armées nigériennes seront aussi au cœur des opérations de maintien de la paix des Nations-Unies comme la MINUSMA au Mali, des opérations militaires de grande envergure comme l’opération serval et Barkhane de la France qui ont permis de sauver la chute de l’Etat malien. Aujourd’hui c’est environ 800 véhicules qui patrouillent jour et nuit pour la défense et la sécurité du territoire nigérien.

 

DES CHOIX D’ALLIANCES ET OFFENSIVES DIPLOMATIQUES EN MATIERE DE SECURITE PAYANTS :

Dès son élection en 2011, le Président de la République du Niger SE Issoufou Mahamadou a inscrit les questions sécuritaires au cœur de la politique étrangère du Niger. L’objectif visé par le Président Issoufou à travers ses multiples offensives diplomatiques en faveur de la Libye, du Mali et du Nigeria, était de neutraliser le mal à sa racine avant qu’il n’atteigne son pays. C’est pour cela, dès la chute prématurée du régime de Kadhafi, le Président nigérien fut l’un des premiers chef d’Etat à appeler la communauté internationale à prendre les dispositions nécessaires pour éviter l’abrasement de la situation en Lybie avec l’appel lancer à la communauté internationale pour faire ‘’un service après-vente ‘’. Ce fut aussi le cas pour la crise malienne qui n’aurait pas connu un dénouement heureux sans les prises de positions du Président, qui dès les premières heures insister sur la nécessité de vite intervenir au Mali pour stopper l’avancée des groupes djihadistes qui n’étaient loin de prendre même le contrôle de Bamako.

Cependant, sous la conduite éclairée du Président Issoufou Mahamadou, le Niger prendra part à toutes les grandes rencontres régionales comme internationales en matière de paix et de sécurité. De la tribune des Nations-Unies aux grandes conférences et sommets internationaux, à Paris, à Berlin, à New-York… la voix du Niger à travers son Président sera entendue et écoutée. La création de la FMN Force Mixte Multinationale (FMN) au niveau du bassin du Lac Tchad avec le Nigeria, le Cameroun, le Tchad et le Bénin pour combattre Boko Haram, témoigne de l’engagement de Niamey à s’allier avec ses voisins sur les questions sécuritaires. Un autre exemple beaucoup plus illustratif est celui de la création du G5 Sahel avec le Burkina-Faso, le Mali, la Mauritanie et le Tchad, qui démontre la volonté des autorités nigériennes à multiplier les alliances en matière de sécurité et de développement pour faire face aux grands défis sécuritaires.

Pour renforcer ce dispositif efficace d’alliance en matière de défense et de sécurité, le Niger a signé plusieurs accords de coopération en la matière avec des pays comme la France, les USA, l’Allemagne, …qui à travers la présence de leurs soldats et matériels sur le sol nigérien, aident l’armée nigérienne avec les renseignements, la surveillance de certaines zones ou sites stratégiques avec les drones et surtout avec des frappes aériennes précises contre des positions ennemies. Il faut ajouter que ces forces étrangères ou ces pays alliés assistent également le Niger dans la formation et l’équipement des forces armées nigériennes.

 

DES RETOMBEES LIEES A LA STRATEGIE DU NIGER EN MATIERE DE DEFENSE ET DE SECURITE :

Avec la mise en œuvre de toutes ces politiques en matière de défense et de sécurité, les résultats sont visibles. Malgré la dégradation de la situation sécuritaire dans la sous-région (au Mali, en Lybie, au Nigeria et au Burkina-Faso), le Niger reste un ilot de paix et de sécurité. Nonobstant certaines attaques terroristes de plus en plus rares, occasionnant malheureusement au passage des pertes en vie humaine dans les rangs des FDS, aucune force terroriste ou groupe de narcotrafiquant, n’a réussie à implanter son quartier général sur une seule portion du vaste territoire nigérien. La mobilité des soldats nigériens valeureux, courageux et déterminer, la puissance de feu à leur disposition et la promptitude dans leurs réactions, …ont d’ailleurs valu à l’armée nigérienne d’être classé parmi les plus vaillantes du continent africain.

 

MOUSSA AHAMEYED MOCTAR

(Web Contributeur)