COMMUNIQUE CONJOINT rendu publique à l’issue de la Visite d’Amitié et de Travail au Niger de S.E. Idriss Deby, Président de la République du Tchad

A l’invitation de Son Excellence ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République du Niger, Son Excellence IDRISS DEBY ITNO, Président de la République du Tchad, a effectué une visite d’amitié et de travail  au Niger, le 21 septembre 2015.

 

  1. Le Chef de l’Etat tchadien à la tête d’une importante délégation a été accueilli à l’Aéroport Diori Hamani de Niamey par le Président ISSOUFOU MAHAMADOU, entouré des membres du Gouvernement et des corps constitués.

 

  1. Cette visite s’inscrit dans le cadre des relations d’amitié, de fraternité de coopération et de bon voisinage entre les deux pays. Elle traduit la volonté de concertation et de dialogue permanents entre les deux Chefs d’Etat et vise à raffermir et à renforcer les liens historiques unissant les peuples nigérien et tchadien.

 

  1. Le Président ISSOUFOU MAHAMADOU et le Président IDRISS DEBY ITNO ont eu des entretiens en tête à tête qui ont par la suite été élargis aux deux délégations. Ils se sont félicitées de l’excellence des relations séculaires de fraternité et d’amitié existant entre les peuples tchadien et nigérien et ont réaffirmé leur engagement à tout mettre en œuvre pour les développer et les renforcer en vue d’assurer un développement harmonieux des deux pays.

 

  1. Au plan bilatéral, les deux Chefs d’Etat ont instruit leurs gouvernements respectifs à raffermir leurs relations de coopération dans les secteurs prioritaires notamment ceux de la sécurité, des mines, du transport, du commerce, de l’agriculture, de l’hydraulique et de l’énergie conformément aux recommandations issues de la deuxième session de la Grande Commission Mixte Nigéro-Tchadienne de Coopération, tenue à Niamey du 04 au 05 juillet 2013.
  2. Dans le cadre des projets bilatéraux intégrateurs, les deux parties se sont félicitées des avancées dans la construction du Pipe-line AGADEM - RONIER devant transporter le pétrole brut du Niger vers les installations tchadiennes. Ils ont aussi donné des instructions pour la poursuite de la construction de la voie bitumée Niger – Tchad.

 

  1. S’agissant des questions de paix et de sécurité, les deux Chefs d’Etat se sont félicités de la parfaite coopération entre les Forces de Défense et de Sécurité des deux pays pour combattre le groupe terroriste Boko Haram.

 

  1. Les deux dirigeants ont réitéré leur détermination à combattre le terrorisme sous toutes ses formes ainsi que les trafics illicites de drogues et d’armes dans l’espace sahélo - saharien.

 

  1. Ils se sont félicités de la mise en place de la Force Mixte Multinationale (FMM) par les Etats membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad et le Benin pour mettre définitivement hors d’état de nuire, le groupe terroriste Boko Haram. Les deux parties ont de nouveau appelé les partenaires à concrétiser rapidement les promesses de soutien à la Force Mixte Multinationale.

 

  1. Le Président ISSOUFOU MAHAMADOU a témoigné de sa gratitude et de celle du Peuple nigérien au Président IDRISS DEBY ITNO et au Peuple tchadien pour le rôle éminent que joue l’armée tchadienne en faveur de la paix et de la stabilité au Niger et dans le Bassin du Lac Tchad. Il lui a également exprimé les condoléances et la sympathie du peuple nigérien suite aux attentats du groupe terroriste BOKO HARAM qui ont frappé la ville de Ndjamena.

 

  1. Les deux parties ont réitéré l’appel à l’Union Africaine pour l’opérationnalisation  rapide de l’Architecture Africaine de Paix et de Sécurité (AAPS) et à l’Organisation des Nations Unies pour la mise en œuvre effective de la Stratégie Intégrée des Nations Unies pour le Sahel.

 

  1. Les deux parties ont aussi salué le projet de Coalition Antiterroriste convenu les 03 et 04 septembre 2015 à Bamako par les ministres de la défense et les Chefs d’Etat-Major des Etats membres du Processus de Nouakchott.

 

  1. Les deux Chefs d’Etat ont déploré et fortement condamné l’interruption du processus de transition au BURKINA FASO. Ils ont invités les acteurs civils et militaires à faire preuve de responsabilité, d’attachement à la démocratie et de patriotisme. Ils ont salué la réaction forte de l’Union Africaine à travers le Conseil de Paix et de Sécurité et approuvé le Communiqué publié à l’issue de la 544ème session ordinaire du Conseil. Les deux parties ont exprimé leur soutien au Président en exercice de la CEDEAO, S.E.M MACKY SALL, Président de la République du Sénégal et au Président de la République du Benin, S.E.M BONI YAYI, dans leurs efforts en vue d’une sortie rapide de crise et la poursuite de la transition, pour que soient organisées dans les meilleurs délais, les élections générales conformément à la Charte de Transition. Ils ont rendu hommage aux Etats non africains et à l’Organisation des Nations Unies à travers son Représentant pour l’Afrique de l’Ouest, qui œuvre activement à la résolution de cette crise.

 

  1. Les deux Chefs d’Etat se sont également réjouis des efforts déployés par la Communauté Internationale, en particulier du rôle joué par la République Algérienne démocratique et Populaire, chef de file de la médiation internationale, efforts ayant abouti à la signature le 15 mai 2015 à Bamako de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali et appellent toutes les parties à sa mise en œuvre effective.

 

  1. Les deux Parties ont exprimé leur vive préoccupation face à la dégradation de la situation politique et sécuritaire en Libye, et réaffirmé leur volonté de conjuguer leurs efforts en vue d’aider le peuple frère libyen dans le sens de la stabilité du pays.

 

 

 

  1. Evoquant la situation en République Centrafricaine, les Présidents IDRISS DEBY ITNO et ISSOUFOU MAHAMADOU ont déploré et condamné les attaques contre les forces de la MINUSCA et de l’opération SANGARIS. Elles ont formulé le vœu que la transition en cours soit menée à son terme conformément à la Charte constitutionnelle de Transition. Ils ont exhorté la communauté internationale à combler le gap du financement pour l’organisation d’élection libre et transparente.

 

  1. Examinant la situation économique de la sous-région et du continent, les deux parties ont réaffirmé leur volonté à œuvrer pour la réalisation de l’intégration africaine, à travers notamment la CEN – SAD et le G5 du  SAHEL.

 

  1. Evoquant la situation au Moyen orient les deux parties ont appelé à la poursuite du dialogue, notamment dans le cadre de l’organisation des Nations Unies, en vue de l’avènement d’une paix juste et durable au Moyen orient. Ils ont exhorté le Secrétaire Général des Nations Unies à poursuivre ses efforts et initiatives à cette fin.

 

  1. S’agissant des questions de migration, les deux Parties ont déploré les naufrages faisant de milliers de morts en Mer Méditerranée. Elles ont appelé la Communauté Internationale, en particulier l’Union européenne, à s’engager véritablement dans la recherche de solution définitive à ce problème de migration vers l’Europe. Ils ont formulé le vœu que la Conférence de la Valette (Malte) sur la Migration prévue en novembre 2015 permette l’identification et la mise en œuvre de solutions économiques et sociales appropriées.

 

  1. Les deux Chefs d’Etat ont également émis le vœu de voir le Sommet de New-York sur le programme de développement pour l’après 2015 ainsi que la Conférence Internationale de Paris sur le climat (COP21) couronnés de succès.

 

 

 

  1. Au terme de sa visite au Niger, le Président IDRISS DEBY ITNO a exprimé ses vifs remerciements et sa profonde gratitude à Son Excellence ISSOUFOU MAHAMADOU, au Gouvernement et au Peuple nigériens pour l’accueil chaleureux et fraternel qui lui a été réservé ainsi qu’à sa délégation.

 

  1. Il a adressé à Son Homologue nigérien une invitation à effectuer une visite officielle au Tchad. L’invitation à été acceptée avec plaisir et la date sera fixée par voie diplomatique.

 

 

Fait à Niamey, le 21 septembre 2015

 

 

 

Dr KAFFA REKIATOU CHRISTELLE JACKOU                          

 

 

 

Ministre déléguée auprès de la Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, chargée de l’Intégration Africaine

          M. MOUSSA FAKI MAHAMAT   

 

 

 

            Ministre des Affaires Etrangères et de           

            l’Intégration Africaine.