ALI TERA ARRETE PAR LE FBI : LA FIN D’UN SEMEUR DE TROUBLES SUR LES RESEAUX SOCIAUX

Ali Tera aux arrets

Ali Téra entre les mains du FBI, la nouvelle était apparue comme un fake news sur les réseaux sociaux mais a fini par être confirmée par certains de ses proches.

 Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Ali Téra est un sans-papiers nigérien résidant aux USA depuis plus de 20 ans et qui a brillé par les vidéos et audio WhatsApp à travers lesquels il insulte et à appelle à plusieurs reprises à l’élimination physique du Présidence Issoufou Mahamadou, sans oublier ses multiples appels au renversement du régime et à l’insurrection populaire à travers des propos purement ethno-régionalistes.

Ali Téra a également fait parler de lui avec ses multiples attaques à l’égard de plusieurs personnalités officielles du Niger ainsi que l’ensemble des forces de défense et de sécurité qu’il a qualifié de lâches et de pédés. En effet nombreux étaient les nigériens qui ont jugé, qu’il fallait mettre fin à la propagande d’Ali Téra qui ne visait rien d’autre que de diviser les nigériens et de créer les conditions d’une instabilité politique au profit de l’opposition politique pour laquelle il a toujours milité.

Comme on le constate bien cet individu est un géant industriel en matière d'insultes et dont la marque de fabrique «individu vulgaire" est devenue célèbre. Désormais c’est chose faite le FBI a mené ces investigation sur le comportement d’Ali Téra sur les réseaux sociaux à travers la nature et la gravité de ses discours qui ne cadre pas avec les lois et règlements qui régissent la vie des étrangers sur le territoire américain et a jugé utile de mettre la main sur lui. Il faut ainsi sans doute s’attendre à son extradition au Niger dans les jours à venir.

Cette arrestation d’Ali Téra qui se croyait jusqu’à preuve de contraire intouchable, devrait faire réfléchir plus d’un car nombreux sont nos compatriotes résidents en Europe ou aux USA qui usent de façon abusive de l’avènement des réseaux sociaux pour propager de fausses informations ou pour appeler ouvertement à l’insurrection populaire et au renversement des régimes démocratiquement mis en place sous prétexte de la liberté d’expression garantie dans leur pays d’accueil. Les Pedro et consorts doivent comprendre qu’ils peuvent bien résider dans les plus grandes démocraties au monde mais il y a certaines limites à ne pas franchir. Des tels comportements made in Ali Tera, ne peuvent être tolérés dans aucun Etat au monde.

 

Kangay Mamouda( Web Contributeur)