AGADEZ SOKNI MIEUX QUE DOSSO SOGHA ET MARADI KOlLiYA ?

Après les régions de Dosso et Maradi, ce fut le tour de la région d’Agadez d’accueillir le 18 décembre dernier la fête tournante de la proclamation de la République du Niger. Instituée par les autorités de la 6e. République est améliorée par les autorités de la VIIe République au premier rang desquelles S.E.E Issoufou. Mahamadou, cette fête est une occasion pour la région hôte de bénéficier d’un investissement conséquent en vue de la réalisation et la réfection de plusieurs infrastructures.

 

Ainsi, ce sont près de 50 milliards qui ont été investis par les autorités de la VIIe République pour la construction de la route. Boulevard Kaocen ainsi que plusieurs autres tronçons dans la vielle d’Agadez, la résidence présidentielle, plusieurs ronds-points, des places publiques, de la tribune officielle, des, duplexe, de la cité du 18 décembre, la réfection du stade régional d’Agadez, de l’aéroport international Mano Dayak, de l’arène de lutte traditionnelle, …pour ne citer que ceux-là. Il faut cependant souligner que le comité d’organisation de cette fête dénommée Agadez SOKNI à la tête duquel se trouve le Ministre Conseiller à la Président Mr Rhissa Ag Boula a fait un travail de maitre qui mérite tous le salut des populations d’Agadez en particulier et du Niger en général, car ce comité avait peu de mois pour veillez à la réalisation des infrastructures et à l’organisation des festivités.

 

Sur le plan infrastructures contrairement aux autres régions, malgré le délais très court et les difficultés financières du moment, de la bouche de plusieurs autorités, à Agadez Sokni les taux d’exécution des infrastructures sont mieux avancés, plusieurs chantiers été déjà fini avant le 18 Décembre ou étaient au stade de finition. Cela doit s’inscrire non seulement à la volonté des plus autorités du pays de faire de mieux en mieux mais au dynamisme et à la rigueur du Président du comité d’Agadez Sokni, le Ministre Rhissa qui n’a ménagé aucun effort pour relever les défis. A cela s’ajoute également la qualité des infrastructures qui répondent parfaitement aux attentes du Président de la République en vue de faire d’Agadez une ville SOKNI.

 

Sur le plan organisation des festivités, la fête tournante du 18 Décembre Agadez SOKNI est incontestablement la meilleure au jour d’aujourd’hui et cela l’on témoigné plusieurs participants venu des 4 coins du monde. En effet il est important de souligner qu’en marge d’Agadez Sokni avec toutes les activités culturelles et sportives qui l’accompagnent, plusieurs autres évènements étaient à l’ordre du jour, ils s’agissaient de l’intronisation du 52e Sultan de l’Air, du Grand Marathon du Ténéré (GMT) et du Festival International de la mode africaine (FIMA). Ainsi tous ces grands évènements culturels et sportifs, …..Ont permis de trainer une monde fou dans la région d’Agadez avec d’ailleurs l’arrivée remarquable d’un vol chataire avec à bord des occidentaux de plusieurs nationalités (français, américains, roumains, Canadiens…..). La vieille ville d’Agadez avait ainsi retrouvée ses lettres de noblesses comme au bon vieux temps du passage du Rali Paris-Dakar ou les activités touristiques faisaient de la ville d’Agadez l’une des meilleures destinations d’Afrique. Tous ce monde fut non seulement logé et nourri dans une parfaite organisation mais aussi et surtout sécuriser, car c’était l’un des points importants sur lequel les plus hautes autorités étaient attendu, mais grâce à Dieu et aux efforts du comité d’organisation aucun incident sur le plan sécuritaire n’a été signalé, c’est ainsi l’occasion pour les différents occidentaux ayant fait le déplacement d’Agadez de servir de portevoix pour un retour de la région d’Agadez dans la zone verte, ce qui permettra ainsi le retour des activités touristiques.

 

S’agissant des retombées pour la région d’Agadez et les populations, au-delà des  infrastructures réalisées, les retombées économiques ont été considérables , les hôteliers, les restaurateurs, les Kaboukabous, les agences de voyage, les guides, les artistes, les artisans, les commerçants, les propriétaires des maisons privées,…ont tous profité des retombées économiques, sans oublier les milliers d’emplois crées à cette occasion, c’est aussi cela l’un des avantage de l’organisation de cette fête tournante.

On ne s’aurait terminé sans décerné aussi un caché de satisfaction aux populations de la région d’Agadez (hommes, femmes, jeunes…) qui ont su faire de cette fête la leur en s’impliquant corps et âmes pour sa réussite.

 

La Rédaction AlgaitaInfo